“Réflexions de voyage” – Fin

Retour à des choses plus “futiles” et plaisantes qui me permettront de tenir enfin ma promesse de vous montrer d’autres photos du Japon et m’offriront aussi une pause dans mon rythme laboral qui déborde de plus en plus sur mes week-ends.

Une fois encore, je copie telles quelles mes “notes” prises au cours du voyage même si l’une d’entre elle pourrait laisser penser que je suis schizophrène !

Pour ceux intéressés par la 1ère partie, c’était ici

Honnêteté
Hiroshima – streetcar (tramway). Aucun ticket. On paye le conducteur au moment où l’on descend. Plusieurs rames et donc plusieurs portes.
Fascinée, je regarde des gens remonter toute une rame (pourtant fort encombrée) pour payer tandis que je pense qu’en France et en Espagne cette compagnie serait certainement au bord de la banqueroute.

Faux cils.
Il a fallu que je vois des rayons entiers de faux-cils dans les magasins pour réaliser qu’au moins 60% des femmes et certainement 90% des jeunes filles en portaient. Je me sens partagée entre admiration et stupéfaction. J’en avais acheté pour une soirée déguisée. Je n’ai jamais été capable de les poser.

Pachenko
Ici l’expression l’enfer du jeu prend tout son sens.
J’ai voulu y entrer par curiosité. Je n’ai même pas pu y rester 10 secondes tant le bruit et la lumière y étaient insupportables. J’ai pris une photo à la va-vite pour figer des zombies hypnotisés par des machines dès 10H du matin ! Femmes et hommes de tous âges semblent se regrouper dans un de ces innombrables lieux, à toute heure du jour et peut-être de la nuit…

Dialogue interne
– Puisque tu as demandé à H2O de s’investir un minimum dans « l’organisation » de la journée, respecte ses choix, même s’il semble toujours vouloir t’embarquer dans des quartiers pourris ou peu intéressants.
– On est OK là-dessus. La preuve : je n’ai fait aucun commentaire désagréable. J’ai simplement demandé si c’était encore loin parce que ça fait tout de même plus de ¾ d’heures qu’on marche dans ce quartier super moche et sans intérêt.
J’aimerais simplement comprendre quels sont ces (ses¿) mécanismes cérébraux qui l’amènent à opter quasi systématiquement pour ce type de lieux.
– C’est vrai jusqu’à présent, tu ne t’es pas plainte mais je sens que tu es sur le point de le faire.
– Avoues quand même que j’aurais de bonnes raisons. J’ai un mal de crane d’enfer + mes fringues qui commencent à me coller à la peau parce qu’on vient de te taper ¾ d’heures de marche sous un soleil au zénith pour une visite d’1/4 d’heure (dixit le guide) du musée sur la parasitologie qu’on n’a même pas pu faire parce que le musée était fermé !
– Tu avais demandé à H2O de contrôler les horaires d’ouverture et il l’a bien fait.
– Tu es en train de me dire que c’est de ma faute et que j’aurais aussi dû lui préciser de vérifier les jours d’ouverture parce que ça, ça n’allait pas de soi ???
– Non, je te demande simplement de garder à l’esprit que tu dois assumer les conséquences de tes décisions et par conséquent garder pour toi toute remarque acerbe ou désagréable
– OK mais informe tout de même h20 que je fais actuellement bcp d’efforts pour rester aimable et qu’il ne faut donc pas qu’il pousse trop loin le bouchon avec son humour à 2 balles !

Taxes
Un point commun avec les états unis. La plupart du temps, les prix affichés sont hors taxes. Il faut donc ajouter 8% au prix affiché. Enfin pas toujours. Aucune logique.
Ca m’agace et pas seulement parce que je suis nulle en calcul mental. Pourquoi ne peuvent ils pas afficher les prix TTC?

Nature et jardins
L’extrême beauté et sérénité des paysages et des jardins.
Comme un contrepoint à l’aliénation de cette société si particulière.
Je me prends à rêver d’une maison avec un jardin japonais.

Odeurs
Surprenant ! Les pays asiatiques sont en général des pays aux senteurs lourdes : épices, fleurs, fruits (dont l’horrible durian qui me donne tjs envie de vomir) mais aussi ordures emplissent bien souvent l’air épais.
Rien de tel ici. Même les gens semblent ne porter aucun parfum. Une merveille pour moi qui suis facilement incommodée et même malade. Mais cela me pousse à m’interroger sur la propre odeur que je peux émettre car il me semble que celle d’H2O est plus forte et acide ici.
Je comprends tout d’un coup mieux à quel point l’odeur des occidentaux doit les déranger.

Publicités

16 réflexions au sujet de « “Réflexions de voyage” – Fin »

  1. Merci pour ce détour et les photos à l’autre bout du monde !
    Amusant, le gadget pour sourire… Je me demande bien ce que cela peut traduire culturellement.

    Pas facile de suivre le parcours élaboré par quelqu’un lorsque ça ne parle pas, hein ? :D
    Bravo pour ton calme olympien… le frein a dû être sérieusement entamé en fin de balade…

    • Comme tu t’en doutes, ce gadget a attiré mon attention dans le cadre de ce même questionnement ! Quelle société peut bien nécessiter l’existence d’un tel « appareil » ?

      En effet, ce n’est pas facile (c’est un euphémisme ! ;D) Il a vraiment fallu que je fasse appel à certaines de mes valeurs (notamment, la cohérence) pour accepter de suivre H2O sans -trop- protester.
      Mais tu l’as bien deviné, à la fin, alors que nous étions dans le train (et que j’écrivais alors cette note) et qu’H2O continuait à faire de l’humour sur ce qui venait de se passer, j’ai fini par craquer un peu et à lui signaler qu’il valait mieux qu’il laisse tomber le sujet s’il ne voulait pas que je devienne désagréable. Il a rapidement compris le message :D

  2. Je ne regrette pas d’être venue lire la suite de ton périple japonais. Ce voyage virtuel du Japon au travers de tes photos et de tes commentaires, m’a….oserai-je ? irradiée de joie.
    Concernant l’organisation des voyages, c’est une tache qui me revient entièrement. Comme ça, mon BTS tourisme n’aura pas été inutile ! Et s’il y a parfois quelques couacs, ça ne donne pas lieu à débat bien longtemps. J’ai toujours une solution « plongée » en dernier recours. L’élément « eau » ayant la réputation de calmer et de détendre. Pendant ce temps, je vaque à mes occupations de photographe. Et tout le monde est content.
    Besos

    • Oh je suis ravie de cela Ksé.
      Je me suis longtemps chargée seule de toute l’organisation de nos voyages mais je dois reconnaître que l’année dernière, j’ai commencé à en avoir ras le bol et au décidé d’impliquer H2O dans le processus pour qu’il se rende enfin compte du temps que cela prenait et pour pouvoir moi aussi un peu me reposer :D car je réalise que j’ai vraiment chaque fois plus besoin de pouvoir déconnecter, ne plus être en charge des choses et me laisser porter et guider.
      C’est d’ailleurs la raison pour laquelle pour cet été, j’ai tout de même confié une partie de la gestion à un réceptif (je profite de ton BTS tourisme pour utiliser du vocabulaire « technique ») pour organiser quelques « tours » dans des villes ou endroits bien précis.
      Ton homme a bien de la chance de t’avoir pour organiser des vacances qui tiennent souvent compte de sa passion :)
      Muchos besos

  3. il me semble que les japonais détestent les odeurs corporelles,contrairement à notre culture, je crois me souvenir, aussi qu’ils ont très peur voir même phobique des maladies, des parasites etc…. d’où d’ailleurs les masques, pour se protéger eux et non pas comme nous l’avons cru en bon occidental pour éviter la contamination. je pense que nous fondamentalement différent et je ne sais pas si nous sommes complémentaires…

    • Je connais bien moins la culture japonaise que ta nièce mais j’ai effectivement eu l’impression d’un gouffre entre nos cultures.
      Ce qui est étrange car c’est un pays à la fois relativement familier (du fait de sa modernité et de son organisation qui facilite grandement les déplacements par exemple malgré le problème de la langue) et en même temps très différent d’autres pays d’Asie.
      Plus que dans tout autre pays asiatique, je me suis inquiétée de savoir si je ne commettais pas un impair. Curieux, non ?
      Et je te rejoins sur le fait que je ne vois guère de complémentarité ou peut-être plus exactement, je ne suis pas forcément certaine de souhaiter ce type de complémentarité. Ceci dit, je compte bien retourner là-bas pour explorer plus le pays. J’avais d’ailleurs hésité à le faire cet été avant de penser qu’il était préférable de réserver cela pour plus tarde et de faire un pays un peu plus « compliqué » en terme d’hygiène et de commodité avant.

  4. super ces photos, je ne savais pas, pour les faux cils, ça me donne envie d’essayer. Et je suis surprise aussi, pour les odeurs, j’aurais cru…
    Merci de partager et de commenter ces photos, c’est simple, efficace, bien fait. bises.

    • Si tu parviens à les mettre, n’hésite surtout pas à me donner le mode d’emploi ;D. Mais c’est effectivement impressionnant. Je n’ai malheureusement pas pensé à prendre de photos mais d’une certaine manière les faux-cils sont au Japon ce que l’huile d’olive est à l’Espagne ;)
      Je n’aurais jamais imaginé que l’on puisse remplir des mètres de linéaire avec ce type de produit !

      Pour moi qui suis très sensible aux odeurs, je dois reconnaître que ce pays a été à sa manière paradisiaque mais c’est aussi déconcertant !

      Je suis en tout cas heureuse que ce mini partage t’ait plu. J’ai pleins d’autres photos mais… c’est toujours compliqué de faire un tri et d’essayer de montrer les divers aspects d’un pays

  5. Oh ben comment? J’avais pas vu ce post!?
    Une copine m’a donné des faux-cils japonais (grande qualité! lol) et je n’ai pas encore essayé de les mettre! Faut vraiment que je le fasse…

    • Les produits japonais sont en général d’une grande qualité car ils sont extrêmement exigeants (il me semble même par certains côtés, obsessifs ; ce qui en même temps est plutôt rassurant car là-bas, je ne me suis jamais inquiétée de risques alimentaires par exemple ; ce qui est en revanche une préoccupation pour mon prochain voyage). Si tu te lances enfin dans « l’essayage », publies une photo STP.

    • Désolée d’avoir tant tardé à répondre Nadya… et merci de ce petit mot. Tu as raison, j’ai vraiment un problème avec l’écriture et en plus ces derniers mois ont été marqué par beaucoup de travail et de déplacements. J’ai d’ailleurs de nombreux brouillons de billets, généralement commencés dans des avions ou trains mais jamais achevés…
      Je t’embrasse moi aussi

    • :D J’aimerais te dire que je t’aurais certainement reconnue mais il faut bien admettre que lorsque je marche dans la rue, c’est généralement en étant un peu perdue dans mes pensées et en observant rarement les gens que je croise.
      Si tu es venue au mois de juin, je n’ai d’ailleurs quasiment pas été sur Barcelone et ai plus eu l’impression de passer ma vie dans les aéroports que chez moi :-/
      Ceci dit, il y a eu de bons moments puisque l’un de mes déplacements m’a permis de passer plusieurs jours à Paris et d’y revoir des amis et… combler mes envies d’éclairs au chocolat et autres merveilles de la gastronomie française en plus d’y voir quelques amis :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s