La relève est assurée…

Après vous avoir rapidement répondu sur mon billet précédent, enfin pris un peu de temps pour avaler quelques trucs, je suis revenue à mes mails dans l’idée de répondre –enfin là aussi- à quelques uns parmi vous qui me lisez et qui m’écrivent en privé.

J’aurais mieux fait d’aller me coucher et de ne pas écouter ma curiosité (je peux désormais le confirmer, c’est un défaut, peut être pas vilain mais qui peut s’avérer néfaste !) parce que j’ai fini par atterrir ici et je vous encourage fortement à faire de même.
Je vous laisse découvrir par vous-même à quel point ce webzine (parce qu’à ce niveau là, je ne parviens plus à appeler ça un blog !) est… et même… sans oublier… et n’ayons pas peur des mots… !!!

Bref, Personne, je ne remercie pas car mon quota de sommeil va encore en prendre un coup, surtout si tu continues à écrire et dessiner à ce rythme là mais je te confirme que je serai honorée (et je pèse mes mots) de figurer parmi les liens.

Je n’ai pas pris le temps de commenter mais sache aussi qu’en me (dé)plaçant au travers des différentes perspectives que tu as offertes, ce tiraillement que je ressentais il y a peu encore s’est fait plus léger et j’ai même commencé à faire un pas dans une direction bien déterminée.
Et j’ai fait bien d’autres pas sur un chemin un peu différent d’ailleurs tandis que mes pensées cheminaient en suivant les mots d’Abdennour Bidar dont je remets un lien ici afin que ce philosophe ait la possibilité d’éclairer plus de gens encore : http://www.marianne.net/Lettre-ouverte-au-monde-musulman_a241765.html

Ce soir, il me semble que les ténèbres pourraient peut-être reculer…

Publicités

10 réflexions au sujet de « La relève est assurée… »

  1. Waouw, merci Mia pour ton billet qui est… et même… sans oublier…
    C’est pas que j’ai peur des mots c’est que je suis sans voix ;-)

    Je n’avais pas pensé à « webzine », tant il m’avait paru nécessaire de réagir aux derniers événements, bien que je voulais me rapprocher, tant graphiquement que dans le contenu, de quelque chose qui pourrait faire modestement penser à une feuille de chou. Je n’ai pas la prétention de décortiquer l’actualité, c’est un métier qui n’est pas le mien.
    Si je ne me suis pas déplacé à une quelconque manif pour les raisons expliquées en commentaire dans ton billet d’avant, j’ai bien l’intention de réagir à ma manière. Celle-ci est de continuer à rire de la bêtise. Elle était déjà là avant, et je l’avais mise de côté, pensant à une autre approche de l’expression.
    J’avais déjà commencé à mettre en place l’architecture du blog, ou webzine, la veille du jour où Luz disait lors des obsèques de Charb : « “Je suis Charlie” ? Prouvez-le. Prenez vos crayons, du papier, un scan, un ordinateur… Exprimez-vous en texte, en dessin, en vidéo, que sais-je ».
    (http://www.lemonde.fr/actualite-medias/video/2015/01/16/luz-aux-obseques-de-charb-je-suis-charlie-prouvez-le_4557974_3236.html ). Je suis assez content d’avoir rallié l’appel avant qu’il n’ait été prononcé :-D
    Le temps de trouver une idée de bandeau, qui s’est concrétisée avec « Quelqu’un a du feu ? » dans l’esprit de dessin de presse, de le réaliser, de façonner la mise en page d’un thème déjà existant, mais que je voulais adapter… et de transvaser les premiers billets déjà existants qui se trouvaient sur Expressions… le blog a été rendu accessible le lendemain de ces obsèques.
    Le premier billet créé officiellement sur munduscretinus, c’est « 10 contre 1.500.000.000 ».

    Quand tu parles de tiraillement, de cheminement, j’ai eu le même parcours, entre doutes profonds et hésitations. Je pense que l’on doit faire un choix. La neutralité permanente, dans ces moments, est ambigüe. Je comprends l’indécision, la peur de se tromper, l’angoisse de faire le mauvais choix, par manque d’information, par désinformation aussi… Puis j’ai eu le déclic à la lecture de ces échanges sur un forum, entre musulmans et athées, quand le sacré a été révélé spontanément comme le fondement de la susceptibilité face aux caricatures. Ce terrain-là, je connais. J’ai pu faire mon choix, en toute conscience.
    Et, pour tout t’avouer, je me suis senti nettement plus léger. Je ne prétends pas « avoir raison ». Je prétends que je suis en accord avec moi-même, dans la vision d’un monde que je défends.

    Merci à toi, et que les ténèbres reculent :-)

    • J’étais passée à côté du timing mais avais bien compris ton intention et ta motivation.
      C’est d’ailleurs ce qui m’a amené à estimer que le résultat était vraiment fort réussi ! Ta maquette et tes illustrations viennent précisément donner l’impression d’être sur un webzine plutôt que sur un blog.

      Je te rejoins sur le fait que l’on ne peut pas rester neutre. Et de fait, je ne l’étais pas mais en revanche, ma « position globale » ne s’inscrivait pas dans une ligne clairement définie. Elle tendait plutôt à se conjuguer au pluriel et à se mouvoir, selon les circonstances et perspectives dans lesquelles j’étais ou d’où je considérais les faits.

      Oui… que la lumière soit avec nous et sur le monde ;-)

  2. Merci Mia, même si à cause de toi je vais perdre des heures de sommeil ou de contemplation imbécile de je ne sais quelle série… Bref, ce website comme tu l’as bien nommé il me semble, va me permettre de « revenir » au lieu de choisir la fuite dans laquelle je me suis réfugiée ces derniers jours… Je commençais à me dire, que le temps est arrivé pour moi de ne plus me retrancher dans ma bulle car depuis ce jour merdique de début janvier je n’ai rien trouvé d’autre pour me protéger.
    Un peu de réflexion qui sorte des sentiers battus (me semble t il encore une fois car je n’ai jeté ce matin qu’un regard en diagonale) va surement m’obliger à faire une place dans ma tête à un changement de direction nécessaire si je veux refaire surface.

    • Comme je le disais plus haut, ce n’est pas de ma faute, ni celle à personne mais celle de Personne ;-)
      Je suis heureuse que Munduscretinus te séduise autant que moi et j’espère qu’il attirera bien d’autres gens que nous car Personne (qui est assurément Quelqu’un et certainement pas crétin) a effectivement selon moi, une grande capacité à aborder la vie et ce qui la compose depuis un angle qui lui est propre et surtout à pousser son analyse et son argumentation à des degrés rares.

      Chacun réagit comme il le peut face à de tels événements.
      Le fait de vivre à l’étranger et d’être bien moins exposée aux médias a certainement contribué à ce que je sois moins touchée émotionnellement mais je comprends parfaitement ta réaction et celle de certainement beaucoup d’autres personnes.
      Faut-il le regretter ou au contraire s’en réjouir ? je crois que la nécessité de « refaire surface » finira de toutes façons par s’imposer à tous… car, oui, la vie continue ou pour le moins finit toujours par reprendre son cours mais j’aime à penser qu’elle peut effectivement reprendre son cours tout en nous faisant prendre d’autres directions ou au moins en intégrant qu’il existe de nombreux chemins possibles.

  3. J’ai suivi le chemin fléché sur ce sentier de GR (Grande Réflexion) où je ne laisserai sans doute que la trace de mon passage et en évitant de polluer.

    • C’est une trace qui me fait plaisir et que tu aurais pu faire plus profonde ou plus longue sans polluer aucunement.
      Je pense que la divergence d’opinions n’est jamais une pollution mais permet plutôt un enrichissement de la réflexion, l’ouverture vers d’autres connaissances ou perspectives.
      Ce qui m’est en revanche insupportable (et qui pour moi serait effectivement un phénomène polluant) sont la volonté d’imposer son point de vue, sans considération ni respect de celui de l’autre ou des propos complètement déplacés et hors-sujets. Je ne parviens pas à t’imaginer te comportant ainsi. :)

  4. « […] ce webzine (parce qu’à ce niveau là, je ne parviens plus à appeler ça un blog !) » : j’ai l’impression que pour toi, « blog » ne peut pas désigner quelque chose de différent de nos petits racontages de vie pluzoumoins personnelle, ou que « blog » ne peut pas désigner quelque chose de grande qualité. Et quelque chose qui s’appelle « blog » ne pourrait nous hisser pluss haut alors que quelque chose qui s’appelle « webzine » si ? Alors je te conseille un webzine en grande partie musical :
    http://wunderkammern.fr/
    d:-)
    Imaginons que tu en aies le temps, est-ce que tu pourrais te consacrer à la création d’un webzine ?

    • Je comprends ce qui a pu t’amener à penser cela (et effectivement ma formulation rapide est maladroite) mais ce n’est pas du tout le cas car même si je suis personnellement plus intéressée par les blogs où les gens parlent effectivement de leurs petites et grandes histoires, je sais bien qu’il existe de nombreux types de blogs, sur des thématiques très différentes, et au contenu parfois extrêmement pointu.
      A titre professionnel, je suis d’ailleurs 2 blogs (ni webzines ni websites :) ).

      Le terme de webzine m’a été inspiré par le graphisme et l’intention que Personne avait pour son blog.

      Pour répondre à ta question, non je n’en aurai ni la capacité ni l’envie. Tout simplement parce que je n’aime pas écrire. Ma seule motivation pour écrire au moins quelques unes de mes petites histoires persos est d’en garder une trace, leur éviter de tomber totalement dans l’oubli et de me permettre de mesurer mon évolution ou tout simplement constater mes changements ou incohérences !!!
      Relire de temps en temps ce que j’ai pu écrire est un choc pour moi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s